Participer
éditorial

UDC Jura Info n°48 – Le mot du Président

Merci Ueli !

Je ne trouve pas les mots pour te dire toute ma gratitude envers ton chemin de vie et tout ce que tu as fait pour la grande famille de l’UDC.

J’ai appris à te connaitre à la télé quand tu es devenu le président de l’UDC suisse, je n’étais franchement pas convaincu, à l’époque, qu’un employé de commerce zurichois pourrait nous faire avancer. Mais voilà, il arrive qu’on se trompe !

Ta présence et ton engagement infatigable pour le soutien et la création de nouvelles sections dans toute la suisse ont porté leurs fruits. Nulle séance n’était trop loin et aucun village n’était trop petit pour que tu viennes encourager et soutenir les fidèles partisans à se structurer pour défendre les idées de l’UDC. Ainsi j’ai même eu l’honneur de t’accueillir dans ma cuisine pour un café après ta visite au comité de l’UDC Jura.

Oui Ueli, L’UDC proche de vous c’est toi ! Ta simplicité, ton humilité, et ta crédibilité dans ton travail infatigable pour les valeurs de la Suisse, t’ont porté au Conseil fédéral où tu as brillé en tant qu’homme d’état, en défendant les qualités d’une Suisse qui compte aussi au niveau international.

Si aujourd’hui, tu aspires à redevenir l’Ueli que tu étais il y a bien longtemps, je pense que ton secret est que tu l’es toujours resté !

Merci Monsieur le Conseiller fédéral, Merci Ueli !

**********

Chers membres, chers sympathisants,

Je tenais à vous faire part de ce petit hommage à Ueli Maurer, pour vous dire l’importance de chacun dans l’engagement politique. En ce moment les élections communales battent leur plein et la campagne se durcit. J’espère vivement que nos candidats récolteront le fruit de leur engagement ou du moins continuerons à s’engager pour leurs communes.

2023 pointe son nez et ce sera l’année des élections fédérales. Il est essentiel que l’UDC gagne des sièges afin que la droite puisse garder une majorité sous la coupole. Sans quoi les erreurs de la stratégie énergétique 2050 ne pourront être corrigées, avec pour conséquences des lacunes dans l’approvisionnement énergétique tel que des coupures de courant ou les voitures à sec dans le garage. Bref la douche froide est assurée ! De plus la multiplication des taxes qui étouffe la classe moyenne doit être combattue sans relâche.

Même si parfois on pense se battre contre des moulins à vent, en politique le pire c’est de ne rien faire…

partager l’article
par l’auteur
Thomas Stettler
UDC (JU)
en lire plus
Réseaux sociaux
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord